Bienvenue sur le site de la ville

 

Accueil > Mairie > Tribune libre

Mairie

Tribune libre

 

Espace d’expression des groupes politiques du Conseil municipal.

 

Groupe majoritaire

Publiée le 21/01/2021

 

La crise sanitaire liée à l’épidémie de Coronavirus nous a donné à connaître, depuis bientôt un an, plusieurs étapes stratégiques auxquelles nous avons dû nous adapter : le confinement, l’obtention de masques, le déconfinement, le reconfinement, l’accès aux tests de dépistage et désormais, l’étape de la vaccination.

 

Depuis décembre, beaucoup de nos concitoyens ont pour priorité dans les échanges que nous avons régulièrement avec eux : «quand allons nous pouvoir nous faire vacciner ? ». Mais ce qui nous semble plus inquiétant, ce sont ceux encore trop nombreux qui nous font part de leur souhait de ne pas se faire vacciner, qui n’ont pas confiance en cette solution face à la contagion.

Cette étape est certainement aujourd’hui la plus stratégique puisqu’elle représente la principale issue pour une sortie de crise.

 

Au-delà de la souffrance et des décès que cette maladie entraîne, les victimes se comptent aussi par milliers aux niveaux social et économique. Ses conséquences sont désastreuses et ne cessent d’impacter, voire de laisser au bord du chemin, beaucoup trop de nos concitoyens : notre jeunesse, les familles, les seniors, des entrepreneurs et des salariés amputés de leurs travail et de leurs moyens de subsistance. Nous ne pouvons rester sans agir, sans lutter, avec espérance, pour le retour à une vie normale.

 

Les difficultés que rencontrent le Gouvernement a déployé les plans de vaccination ne doivent pas donner prétextes aux doutes quant à son impérieuse nécessité. Nous devons dépasser le discrédit engendré par une gestion de crise parfois hasardeuse : elle nous apprend qu’il va nous falloir être patients et d’autant plus vigilants pour être prêts à engager dès que possible les actions au bénéfice de tous : combler les retards pris et ainsi avancer, ensemble, vers des horizons que nous souhaitons plus dégagés. Il en va de l’avenir et du redressement de notre économie, de notre Nation.

 

Les masques, les gestes barrières, les couvre-feux, les confinements, tendent à protéger et à éviter l’aggravation de la situation. Mais au-delà de ce statu quo, le principal espoir d’arriver à une situation sanitaire plus apaisée, à une vie quotidienne plus sereine, à des embellies sociales et économiques, réside dans la croyance en l’efficacité de la vaccination.

 

Groupe d’opposition « Un autre projet pour les Clayes-sous-Bois »

Publiée le 21/01/2021

 

Nous vous souhaitons une excellente année 2021. Souhaitons que l’année qui s’ouvre en ce mois de janvier, puisse être rapidement celle du retour à une vie normale. Souhaitons aussi que cette année voit l’expression de manière durable de ce que les effets de la pandémie ont pu mettre en avant. La transformation de notre comportement collectif sur les questions environnementales et un regard neuf sur toutes formes de solidarité en sont les principaux sujets.

 

La pandémie de la COVID-19 n’en est, loin s’en faut, encore terminée. Certes nous ne pouvons que tous constater les dysfonctionnements dans la gestion de cette crise par le gouvernement, et en dernier lieu le retard pris sur la vaccination (après les masques, les tests…) ou encore les interdictions d’accéder à nos forêts et marchés lors du premier confinement. Cependant nous souhaitons que notre commune, comme toute collectivité territoriale, puisse être force d’initiatives et de propositions, en lien avec les Agences Régionales de Santé (ARS) et le Conseil local de santé qui devrait être ouvert aux associations de patients et aidants. Notre ville doit donc s’investir pleinement dans cette campagne avec les professionnels du secteur médical, en mettant notamment à disposition de manière régulière des espaces, aujourd’hui fermés, permettant dépistage et vaccination.

 

Lors du dernier conseil municipal, une délibération de sauvegarde du centre-bourg a été votée. L’objectif selon le Maire est de freiner l’appétit des promoteurs immobiliers sur ce large secteur. Ce plan, selon l’équipe municipale, pouvait être mis en place dès ce vote le 30/11 dernier. Quelle ne fut donc pas notre surprise de voir un permis de construire délivré à un promoteur… ce même 30/11 pour un immeuble de 76 logements dans la rue Henri Prou… Surprenant double discours… La définition du mot sauvegarde est peut-être à rappeler…

 

Enfin, nous nous étonnons de découvrir que le projet de réhabilitation du pôle gare avance sans la prise en compte de nos demandes formulées il y a un an. Le diagnostic mené par Saint-Quentin-en-Yvelines semble toucher à sa fin, alors que nous avions demandé à ce que soient associés riverains, associations et usagers du train. Une nouvelle fois la concertation et l’avis des Clétiens ne semble pas être encore à l’ordre du jour.

 

Nicolas HUE – Dalila DRIFF – Mathieu SEVAL – Dominique DUPUIS – Gérard LEVY – Marcile DAVID

 

Groupe d’opposition « Les Clayes-sous-Bois c’est vous »

Publiée le 21/01/2021

 

Alors que l’année vient à peine de commencer, nous tenons à vous présenter tous nos vœux de santé, de bonheur et de réussite. Puisse cette année apporter à chacune et chacun le meilleur.

 

Evidemment, nous nous souvenons de l’année passée qui, à bien des égards, n’a pas comblé de joie la majorité d’entre vous. Ce fut une année très difficile qui a imposé à tout le monde des épreuves, des sacrifices et a eu de terribles conséquences pour beaucoup, sur le plan social, familial, médical parfois. Nous pensons aux commerçants, aux restaurateurs, à toutes les entreprises qui ont considérablement souffert du premier puis du deuxième confinement. Nous pensons également aux associations qui ont vu leurs activités considérablement perturbées, pour certaines totalement interrompues, abîmant le lien social, laissant seules des personnes qui sont, à cet égard comme dans d’autres, dans le plus grand besoin. Enfin, nous pensons à toutes celles et ceux qui ont été privés de leur famille, de leurs amis, de leurs proches et qui en ont souffert.

 

Notre société a tenu bon face à une pandémie qui a frappé le monde entier. On a pu le voir, chez nos voisins, la gestion de cette crise ne relevait d’aucun mode d’emploi et la plupart des critiques savaient parfaitement après ce qu’il fallait faire avant.

L’important n’est pas là.

 

L’important est que le vaccin arrive et qu’il commence à se déployer sur notre territoire. A Montigny, depuis le 18 janvier, à Saint-Cyr le 25, toutes les personnes qui souhaiteront se faire vacciner pourront, quand viendra leur tour, prendre rendez-vous, se protéger et protéger les autres, à commencer par les plus fragiles. Si nous avons appris à vivre avec le virus, nous devons désormais retrouver une vie normale. Nous le devons à nos aînés que nous devons protéger, à nos jeunes qui doivent reprendre le cours de leur vie et de leurs études, aux acteurs du monde culturel, aux restaurateurs, aux commerçants. Faisons de 2021 une belle année pour eux, pour nous tous !