Bienvenue sur le site de la ville

 

Accueil > Mairie > Tribune libre

Mairie

Tribune libre

 

Espace d’expression des groupes politiques du Conseil municipal.

 

Groupe majoritaire

Publiée le 01/07/2021

 

Le 17 mars 2020, deux jours seulement après que les résultats du premier tour des élections municipales placent notre liste en tête des votes, le confinement est déclaré ainsi que le début de la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus.

 

Le 28 juin 2020, il y a un an maintenant, les résultats du deuxième tour nous conduisent à former la nouvelle équipe de la majorité municipale, une grande responsabilité dont nous entendons être dignes.

 

Aujourd’hui, en cette fin juin 2021, la sortie de crise se profile enfin, avec la perspective d’un retour à une vie normale, même si quelques règles et gestes de sécurité devront perdurer encore un certain temps.

 

Nous pouvons dire que l’histoire de notre début de mandat a été marquée par une crise sans précédent avec ses conséquences sanitaires, sociales, économiques, éducatives et culturelles.

 

Nous n’y étions pas préparés, comme le plus grand nombre. Mais nous avons su nous adapter, nous réinventer, nous montrer solidaires pour répondre à des nouvelles problématiques que nous avons découvertes, étudiées, affrontées et solutionnées pour la plupart.

Et pendant tout ce temps, nous avons aussi agi avec la volonté d’être fidèles à nos engagements et de ne jamais perdre de vue le programme et les raisons, les attentes, pour lesquelles les Clétiennes et Clétiens nous ont fait confiance et élus.

 

Au rang des sujets qui peuvent nous donner satisfaction et la capacité de croire en l’avenir, sans prétendre à l’exhaustivité :

  • une politique sociale réévaluée pour être encore au plus proche de tous ceux qui en éprouvent le besoin,
  • des avancées en matière de sécurité,
  • toujours plus d’initiatives en faveur de notre cadre de vie, de notre environnement et des mobilités douces, initiatives portées avec succès y compris par nos enfants et notre jeunesse, qui nous rendent fiers,
  • une démocratie participative citoyenne qui se structure et entre en action au profit des habitants de nos quartiers et de notre Ville,
  • une vie économique qui ne cesse de se développer et d’évoluer pour avancer,
  • une vie associative, culturelle et sportive qui nous ouvre à nouveau les bras, qui gagne et nous fait gagner par sa solidarité.
  •  

    Soyez assurés que nous continuerons sans relâche à œuvrer, quotidiennement, à améliorer votre confort et votre qualité de vie.

     

    Groupe d’opposition « Un autre projet pour les Clayes-sous-Bois »

    Publiée le 08/04/2021

     

    De nouvelles mesures restrictives ont été annoncées par le gouvernement pour enrayer la propagation galopante du virus de la COVID 19. Aux Clayes-sous-Bois, nous sommes quelque peu surpris du peu d’initiatives et d’informations livrées par la majorité municipale sur les mesures et dispositions prises pour la vaccination des Clétiens.

     

    Même si l’Agence Régionale de Santé (ARS) porte la responsabilité de l’organisation de la vaccination, nous aurions pu attendre une communication transparente de la Ville. A ce jour nous ne connaissons pas le nombre de clétiens ayant déjà été vacciné, nous n’avons pas connaissance du temps d’attente une fois les personnes inscrites, ni même du nombre de Clétiens dits prioritaires à inscrire. De plus de nombreux clétiens présents sur les fichiers du CCAS n’ont pas été, à ce jour, contactés afin de savoir s’ils souhaitaient bénéficier du vaccin.

     

    Il n’y a pas de transparence sur la vaccination, mais il n’y en a pas plus sur de nombreux autres sujets : Qu’en est-il de nos demandes de mesures d’impact des ondes électromagnétiques sur la Ville ? Qu’en est-il des échanges qui devraient avoir lieu avec les bailleurs sociaux pour l’amélioration des conditions de vie des clétiens dans certains quartiers des Clayes ? Qu’en est-il des échanges avec les professionnels de santé pour soutenir l’offre de soins sur la Ville ?

     

    En matière de démocratie locale nous sommes donc encore loin du compte. L’exemple le plus frappant en est la constitution des conseils de quartiers où les élus d’opposition, sur décision du Maire, est absente. Que penser par ailleurs du mode de désignation de 66% de leurs membres, cooptés sur candidature ou pour services rendus, directs ou indirects, lors de la dernière campagne municipale ?

     

    Enfin nous avons été plus que surpris, comme les fédérations d’anciens combattants, du refus du Maire d’organiser la cérémonie du 19 mars, commémorant le cessez-le-feu de la guerre d’Algérie et des combats au Maroc et en Tunisie. Cette décision est purement idéologique. La date du 19 mars a été promulguée date commémorative par la loi du 6 juin 2012. Honorer la mémoire de tous ceux qui ont payés de leur vie ces huit trop longues années de guerre, ne devrait aucunement être un enjeu politique.

     

    Alors que nous attendions du Maire et de sa majorité des initiatives de rassemblement, pour améliorer le quotidien des Clétiens, nous assistons à un manque de transparence cachant un manque d’ambition pour notre commune.

     

    Nicolas HUE - Dalila DRIFF - Mathieu SEVAL - Dominique DUPUIS - Gérard LEVY - Marcile DAVID

     

    Groupe d’opposition « Les Clayes-sous-Bois c’est vous »

    Publiée le 08/04/2021

     

    A l’occasion du dernier conseil municipal, les conseils de quartiers ont été constitués par tirage au sort mais surtout par désignation du maire. Il est à noter que les groupes d’opposition avaient voté contre le mode de désignation choisi, à savoir 2/3 de désignés et 1/3 de tirés au sort. Les évènements nous ont donné raison ! Nous n’avons manifestement pas la même conception de la participation citoyenne : nous préférons les citoyens participants aux participants choisis.

     

    A l’issue du tirage au sort, il a d’abord été annoncé que les citoyens désignés par le maire nous seraient communiqués le lendemain. Puis, après insistance, que nous devions attendre pour les connaître. Ensuite, il a fallu poser la question par 3 fois pour obtenir clairement le nom des citoyens choisis. Sans surprise, nous avons pu voir que de nombreux soutiens de sa campagne étaient opportunément placés dans chacun des comités de quartier.

     

    Plus significatif encore, l’auteur des tracts « anonymes » ayant été pris en flagrant délit de distribution de ces torchons sexistes, racistes et antisémites dans les boîtes de la ville et objet de 5 plaintes, figure parmi ces désignés. Sans doute a-t-il été choisi pour services rendus. Sans doute la raison pour laquelle il était si difficile de reconnaître qu’il intégrait la cohorte des personnes choisies par le maire pour leur grande implication dans la vie de la commune.

     

    En ce qui nous concerne, nous avions été sollicités pour désigner un représentant dans chaque conseil de quartier. Nous avons refusé et proposé que notre « représentant » soit tiré au sort parmi l’ensemble des citoyens volontaires.

     

    Nous avons hâte que ces conseils de quartier commencent à être consultés et à travailler. Ils ne seront saisis ni des projets de construction, ni des permis de planter, ni ne bénéficieront d’un budget participatif. Bel instrument de participation citoyenne !

     

    « Les Clayes avec vous » sont déjà de l’histoire ancienne.

     

    AC Frémont - C Geronimi - M Lerouge