Bienvenue sur le site de la ville

 

Accueil > Mairie > Tribune libre

Mairie

Tribune libre

 

Espace d’expression des groupes politiques du Conseil municipal.

 

Groupe majoritaire

Publiée le 7/04/2022

 

Moins de 2 années – 21 mois exactement – se sont écoulées depuis l’élection de notre équipe municipale. Force est de constater que nous nous sommes mis au travail sans attendre et que nombre de nos engagements sont d’ores et déjà devenus réalité.

 

Nous pouvons mettre en avant notamment, sans hiérarchie : le lancement du projet de création d’une maison de santé pluridisciplinaire, pour soutenir et adapter l’offre de soins sur la Ville, à travers la concertation avec les professionnels de la santé, le provisionnement de 2,2 M d’€ et l’élaboration du Plan local de santé ; le lancement de la création du Conseil municipal des enfants pour les accompagner dans leur engagement citoyen dès le plus jeune âge ; la création du permis de végétaliser et la 1ère édition des semaines du développement durable pour favoriser le lien social et sensibiliser aux enjeux environnementaux ; la création des conseils de quartier pour encourager la démocratie participative ; l’amélioration de la visibilité des acteurs économiques et le soutien au commerce local ; le lancement de la révision du PLU et l’instauration d’un périmètre de sauvegarde avec pour objectifs de conforter l’attractivité de notre ville, d’assurer un développement urbain maîtrisé et respectueux de notre patrimoine, de préserver notre cadre de vie et notre environnement, de continuer à construire sans surdensifier ; une politique d’investissement active pour les grands projets avec les provisionnements pour les rénovations des écoles Jean Jaurès et Henri Prou, le réaménagement de la Place Nelson Mandela et la création d’une place de vie au Marché communal ; l’organisation d’animations à domicile pour conserver le lien avec les seniors isolés et la création d’une cellule d’accompagnement pour la vaccination ; le renforcement de la sécurité avec l’adhésion à voisins vigilants et la réalisation du diagnostic sur la délinquance, préalable à la mutualisation des polices municipales de notre ville et de Plaisir ; la maîtrise continue des taux d’imposition communaux ; …

 

Malgré la baisse continuelle des dotations de l’état, notre volonté est de maintenir la cadence des réalisations, à votre bénéfice, afin de répondre au mieux aux attentes et besoins de toutes les Clétiennes et de tous les Clétiens.

 

Votre équipe municipale majoritaire

 

Groupe d’opposition « Un autre projet pour les Clayes-sous-Bois »

Publiée le 7/04/2022

 

Le Maire et sa majorité n’ont pas daigné commémorer, à l’occasion du 60eme anniversaire du cessez-le-feu 19 mars 1962, la mémoire des victimes de la guerre d’Algérie et des combats au Maroc et en Tunisie. Nous avons, pour notre part, tenu à être présents, une nouvelle fois, avec les anciens combattants pour nous rappeler à notre devoir de mémoire. Cette commémoration, ce 19 mars 2022, était d’autant plus importante à honorer dans le contexte de conflit extrême que nous connaissons actuellement sur le continent Européen.

 

Extrait du discours tenu à cette occasion par notre groupe :

 

« Il y a 60 ans, le 19 mars 1962 était le premier jour du cessez le feu de la guerre d’Algérie et des combats au Maroc et en Tunisie. Cette guerre a fait 500 000 victimes durant les 8 années qu’a duré ce conflit. Ce sont 30 000 soldats français qui sont tombés durant cette guerre, mais aussi 400 000 arabes de confession musulmanes, 4 000 pied-noir, ainsi qu’entre 15 et 30 000 harkis. Ce conflit n’était pas une guerre comme les autres voyant s’affronter deux pays opposés l’un à l’autre. Ce conflit, a divisé non seulement les Algériens et les Français entre eux, mais aussi les Algériens entre eux et les Français entre eux…

 

…Nous ne pouvons évidemment pas commémorer la mémoire de ceux qui sont tombés au combat il y a 60 ans, sans avoir en tête ce qui se déroule aujourd’hui sous nos yeux depuis plus de 25 jours maintenant en Ukraine. La folie guerrière et meurtrière de certains ne s’arrête pas aux portes de notre continent. Cette folie est l’expression, une nouvelle fois, de la volonté d’annexion de pays souverains afin d’assouvir la faim colonialiste, qu’elle soit politique ou économique de dirigeants n’ayant pas encore compris que dans un monde mondialisé tel que le nôtre, aujourd’hui, les réflexes et frontières du passé ne sont que des carcans dont nous nous devons de nous départir. Les peurs, les incertitudes de toutes natures (sociales politiques, démocratiques, économiques) exacerbées par les populistes, n’ont pour seul but que de justifier l’injustifiable.

 

Aujourd’hui plus qu’hier nous savons. Aujourd’hui plus qu’hier nous ne pourrons dire je ne savais pas. Aujourd’hui plus qu’hier nous nous devons d’être vigilants, ne pas être naïfs. »

 

Nicolas Hue, Dalila Driff, Mathieu Seval, Dominique Dupuis, Gérard Lévy, Marcile David

 

Groupe d’opposition « Les Clayes-sous-Bois c’est vous »

Non transmise à la rédaction