Bienvenue sur le site de la ville

Bannière
Accueil > Actualité > Un hérisson dans mon jardin
 
Retour au listing

Environnement

Un hérisson dans mon jardin

 

Pourquoi ne pas favoriser l'installation d'un petit locataire dans votre jardin qui va se nourrir des limaces et des escargots et éviter ainsi qu'ils dévorent vos légumes du potager ou les jeunes pousses de vos plantations ?

 

Le hérisson est un omnivore qui se nourrit d'insectes, de vers, d'escargots, de limaces, de fruits, de baies, de champignons, d'œufs cassés et d'oisillons tombés du nid. Il s'attaque même parfois aux serpents, aux lézards, aux rongeurs et aux batraciens !

 

Je lui fabrique un abri

Le hérisson européen est protégé. Il est interdit de le capturer, de le transporter, de le commercialiser ou de le garder chez soi. Mais on peut l'aider en l'invitant à s'installer dans son jardin.

 

Quelques exemples de nids douillets :

  • Une simple caisse retournée et recouverte de feuilles avec un petit accès, de tout au plus 10 cm de diamètre pour éviter l'entrée des prédateurs
  • Une planche calée avec des pierres le long d'un mur pour l'étanchéifier avec une toile cirée posée dessus
  • Quatre parpaings à même la terre, disposés en carré, sous une haie avec une planche posée dessus pour le toit, recouverte d'une bâche pour protéger le nid de la pluie
  • Au creux de votre tas de bûches, aménagez une cachette entre les rondins de bois en intercalant quelques bûches perpendiculairement aux autres
  • Et si vous n'êtes pas du tout manuel, les jardineries vendent des abris... Il vous suffira de l'installer dans un endroit calme et abrité
  •  
     

    Enfin, laissez-le apporter lui-même les matériaux pour la construction de son nid : il n'a pas besoin de votre aide pour l’aménagement intérieur !

     

    Je prends soin de sa sécurité

     

    La mortalité des hérissons est malheureusement très forte : leur espérance de vie peut atteindre 10 à 12 ans mais la plupart ne survivent pas plus de 2 ans car les dangers au sein de leur territoire de vie sont grands !

     

    La plupart meurt empoisonnés par les insecticides dont leur met favoris – les limaces – regorge. Beaucoup se font écraser sur la route, se noient dans les piscines, périssent emprisonnés dans des fossés ou des pièges... ou sous les lames des débroussailleuses.

     

    Si vous voulez épargner à votre précieux auxiliaire anti nuisibles une disparition prématurée, prenez quelques précautions dans votre jardin :

  • Installez une planche rugueuse ou un morceau de treillis sur le bord de votre bassin, mares ou piscines pour qu'il puisse s'y agripper et sortir de l'eau
  • Utilisez des produits naturels pour prendre soin de votre jardin (et prenez ainsi soin également de votre santé et de celle de votre entourage)
  • Veuillez à ce que les clôtures de votre jardin soient franchissables : un espace de 10 cm suffit au hérisson. Bien évidemment, si l'une de vos clôtures donne sur une route, l'aménagement d'un passage n'est pas utile !
  • Lui mettre à disposition un petit point d'eau en cas de sécheresse prolongée. Vous pouvez aussi lui donner des croquettes pour chat – au poulet – en prenant soin de ne pas attirer tous les chats et les fouines du quartier...