Bienvenue sur le site de la ville

Bannière
Accueil > Actualité > Engazonner plutôt que désherber
 
Retour au listing

Environnement

Engazonner plutôt que désherber

 
 

Avoir une jolie pelouse sans avoir recours aux herbicides toxiques ou pire, en passant des heures à arracher pissenlits et autres herbes folles pour les voir réapparaître quelques jours plus tard, c’est possible !

La meilleure solution, c’est de repartir de zéro et planter du gazon. Très résistant, il empêchera les mauvaises herbes de s’installer à condition de suivre quelques règles simples quant à son entretien :

 

 

  • La tonte : elle doit être régulière mais préserver environ 8 centimètres de hauteur pour ne pas affaiblir le gazon.
  • Une tonte rase laisse toute la place aux mauvaises herbes qui peuvent en quelques semaines reprendre le dessus.

    Si votre tondeuse est équipée d’un système de mushing, c’est l’idéal : les résidus de la tonte laissés sur votre pelouse l’enrichiront aussi efficacement qu’un engrais. Si non, gardez les résidus de tonte pour pailler vos arbustes et vos parterres de fleurs ou réaliser un compost, toujours utile au jardin.

     
     
  • L'engrais : la première année, pour favoriser l’enracinement et assainir votre terre, épandez un engrais pour gazon. Vous trouverez facilement dans n’importe quelle enseigne de bricolage ou de jardinage des engrais naturels ou éligibles à l’agriculture biologique. Ils sont très efficaces. Leur seul inconvénient : l’odeur…
  •  

    L’engazonnement peut aussi être réalisé à la place de vos allées en graviers ou en dalles où les désherbage, sans avoir recours à des produits peu cléments pour l’environnement, est très difficile.

     

    Autre option si vous préférez maintenir vos allées en dur, vous pouvez venir à bout des mauvaises herbes avec une solution très efficace et qui ne vous coûtera rien : verser de l’eau bouillante – par exemple, l’eau de cuisson de vos pâtes sur les racines dégagées qui cuiront ainsi en profondeur !