Bienvenue sur le site de la ville

Bannière
Accueil > Cadre de vie > Environnement > Lutte contre les incivilités

Cadre de vie

Lutte contre les incivilités

 

La ville mène une campagne de sensibilisation pour lutter contre les incivilités : déjections canines, mégots de cigarettes, déchets jetés sur la voie publique et chewing-gums sont les cibles prioritaires ! Elle va également se doter de nouveaux équipements complémentaires pour inciter à un meilleur respect de l’environnement.

 
 
 
 

Les incivilités ? Ce sont ces gestes du quotidien qui détériorent la qualité des espaces publics, qui contribuent à dégrader notre environnement et qui finissent par perturber l’usage des espaces verts ou des lieux publics. Adopter une attitude responsable est LA solution face aux incivilités.

 

De nouveaux moyens

 

Consciente des enjeux, la municipalité renforce le dispositif existant afin de mettre à la disposition de chacun les outils pour adopter les bons gestes : une campagne de prévention et de sensibilisation avec notamment des marquages au sol et l’optimisation des distributeurs de sacs à crotte de chiens. En parallèle, une réflexion est menée sur les modalités de financement de l’installation de cendriers et du renouvellement, voire l’ajout, de poubelles permettant un tri sélectif sur l’espace public.

 

Des enjeux financiers et environnementaux

 

Au-delà de la propreté des espaces publics, d’autres enjeux sont liés à cette problématique des incivilités : les actions de nettoyage coûtent chers à la collectivité et donc aux contribuables Clétiens. Le budget annuel consacré à la propreté urbaine s’élève à plus de 260 000 €.

Et une partie de ces dépenses, ainsi que le temps consacré au nettoyage des incivilités par les équipes municipales, pourraient être dédiés à d’autres missions ou d’autres projets d’amélioration du cadre de vie. Sans compter que les déchets qui ne suivent pas le chemin du tri ne sont pas valorisés et représentent donc un manque à gagner pour la collectivité.

Enfin, les différents déchets, en se dégradant dans la nature, polluent la terre, polluent l’eau, attirent les nuisibles et dégradent l’image de la Ville. Saviez-vous qu’un mégot met plus de deux ans à disparaître ?!

Il n’y a que de bonnes raisons d’adopter une attitude responsable et les bons gestes !

 
  •  
  •  
  •