Bienvenue sur le site de la ville

 

Accueil > Cadre de vie > Grands projets > Création du CISPD
 
Retour au listing

Cadre de vie

Création du CISPD

 

Les villes des Clayes-sous-Bois et de Plaisir ont travaillé ensemble pour créer un Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance (CISPD). Objectif : répondre aux problématiques territoriales communes en travaillant de manière transversale avec les services et les partenaires locaux.

 

« Pour œuvrer de manière concertée et transversale, nous avons choisi de mutualiser nos forces

en créant un CISPD. Il animera la stratégie territoriale de sécurité et de prévention

de la délinquance », indiquent conjointement Philippe Guiguen, Maire des Clayes-sous-Bois

et Joséphine Kollmannsberger, Maire de Plaisir.

 
 
 
 

Signature de la nouvelle Stratégie Territoriale de la Sécurité et de Prévention de la Délinquance 

 

Le 15 novembre 2022, le Maire, Philippe Guiguen, le Maire de Plaisir, Joséphine Kollmannsberger, les autorités et partenaires locaux ont procédé à la création officielle du CISPD par la signature de la nouvelle Stratégie Territoriale de la Sécurité et de Prévention de la Délinquance !

 

Cette signature s’est faite en présence des deux Maires, de la Sous-Préfète, de la Procureure de la République, de la Directrice du Territoire d’action départemental – Saint-Quentin, de la Directrice d’académie, du Directeur départemental adjoint à la sécurité publique des Yvelines et de la Commissaire, cheffe de la circonscription de Plaisir.

 

Philippe Guiguen, Maire des Clayes-sous-Bois :

 

« Je tiens aujourd’hui à exprimer toute ma satisfaction de voir enfin créé officiellement, à travers cette signature, notre Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance.

 

Cette création est le fruit d’un travail mené en transversalité durant plusieurs mois par nos services et partenaires locaux.

 

Cette nouvelle Stratégie Territoriale de la Sécurité et de Prévention de la Délinquance va amener à structurer nos politiques de sécurité, à mettre en synergie nos services locaux, départementaux, nos associations, ainsi que les services de l’Etat, afin de nous permettre d’œuvrer conjointement plus efficacement à la résolution de nos problématiques territoriales communes en termes de prévention et de sécurité.

 

Cette stratégie correspond à une forte attente de notre population.

 

De la jeunesse, en passant par le social, la sécurité, la culture, le sport, le numérique ou encore la vie de quartier…

 

La réflexion de cette stratégie s’est déclinée de manière totalement transverse et va impacter la majeure partie de nos politiques publiques et nos populations Plaisiroises et Clétiennes, dans son ensemble.

 

La création du CISPD est une première étape pour mener à bien une réflexion plus large dont l’ambition est de valoriser et coordonner les actions réalisées en matière de prévention et de sécurité, mettre en place des actions complémentaires en fonction des enjeux au sein de nos deux villes, Les Clayes-sous-Bois et Plaisir.

 

C’est le cas par exemple de la mutualisation des polices municipales qui aura lieu très prochainement.

 

Toutes et tous, nous devons agir de concert dans cet objectif commun et dans l’intérêt général. »

 

Un diagnostic local de sécurité partagé 

 

Réalisé en 2019 par le Forum Français pour la Sécurité Urbaine à la demande des deux villes, le diagnostic local de sécurité a permis de confirmer la cohérence d’une politique de sécurité commune.

 

Même si le diagnostic distingue clairement l’insécurité réelle du sentiment d’insécurité, les villes des Clayes-sous-Bois et de Plaisir ont sur leurs territoires respectifs des problématiques communes, notamment l’accroissement de certains phénomènes troublant la tranquillité publique.

 

Le diagnostic a également mis en évidence la présence de partenaires institutionnels et associatifs communs dont le rapprochement permettra de mieux travailler de concert sur des enjeux à destination des habitants d’un bassin de vie et non pas seulement à l’intérieur de frontières territoriales.

 

Une instance de coordination 

 

Le CISPD va permettre de structurer les politiques de sécurité.

Conduit par les maires des deux communes, en lien étroit avec le Préfet, le Procureur de la République, le Président du Conseil départemental et le Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale des Yvelines, il permet de mettre en synergie les services locaux, départementaux et de l’État, ainsi que les associations, autour de la résolution des problématiques du territoire.

 

Il est également un outil incontournable pour structurer les partenariats en créant des réseaux thématiques et des instances de suivi plus techniques.

 
 
 
 

Une mutualisation de services 

 

Depuis décembre 2021, une coordinatrice œuvre auprès des deux villes pour mener à bien la création du CISPD, qui interviendra officiellement mi-novembre, écrire et mettre en œuvre la stratégie territoriale élaborées avec tous les acteurs.

 

La création du CISPD est en effet une première étape pour mener à bien une réflexion plus large dont l’ambition est de valoriser et coordonner les actions réalisées en matière de prévention et de sécurité, mettre en place des actions complémentaires en fonction des enjeux au sein des deux villes.

 

C’est le cas par exemple de la mutualisation des polices municipales qui aura lieu prochainement. À terme, ce service devrait compter 30 fonctionnaires, présents sur une amplitude horaire plus large pour répondre aux besoins de la population. Plus attractif, le service mutualisé devrait également résoudre les difficultés de recrutement rencontrées par les villes.